Publié le 22 mai 2015 à 17:07:41

Les problèmes à éviter quand on veut changer de banque

Changer de banque représente souvent un vrai parcours semé d’embûches. Pourtant, avec un peu d’astuces et d’informations, l’ouverture d’un compte bancaire dans une nouvelle banque peut largement être simplifiée.

banque

Changer de banque représente souvent un vrai parcours semé d’embûches. Pourtant, avec un peu d’astuces et d’informations, l’ouverture d’un compte bancaire dans une nouvelle banque peut largement être simplifiée. Il est possible que la banque se charge elle-même des différentes modalités de changement, avec l’accord du client.

 

Les formalités prises en charge par la nouvelle banque

 

Le service d’aide à la mobilité bancaire est un service proposé par les organismes bancaires. C’est la nouvelle banque qui se charge d’effectuer les formalités de changement. Ce service est généralement gratuit dans la plupart des banques françaises. La nouvelle banque doit recevoir tous les documents nécessaires et se charge de tout dans un délai de cinq jours. Elle communique par exemple les nouvelles coordonnées bancaires aux débiteurs et autres créanciers, afin que les virements et prélèvements se passent bien. Les virements permanents sont mis en place. L’ancienne banque clôture alors le compte dès lors qu’il ne se passe plus rien sur celui-ci. Par contre, il vaut mieux entrer en contact avec certains organismes, afin de vérifier qu’ils ont bien pris en compte les nouvelles coordonnées bancaires et enlever toutes traces de l’ancien compte.

 

Effectuer les formalités par ses propres moyens

 

Avant de faire quoi que ce soit, il faut ouvrir un nouveau compte bancaire. Il suffit de demander un RIB, Relevé d’Identité Bancaire, puis de le faire parvenir à l’ensemble des organismes : Impôts, Électricité, Employeur, Téléphone, Mutuelle, Gaz, etc. Tous les organismes qui effectuent des virements ou des prélèvements doivent être informés du changement de banque. L’idéal est de consulter ses 12 derniers relevés bancaires et de lister tous les mouvements permanents. Il est possible de demander à sa banque une liste détaillée de toutes les opérations récurrentes du compte. L’ancienne banque mettra environ cinq jours à fournir ce document. Il faut donc tenir compte de ce délai avant de retirer son argent. D’ailleurs, il vaut mieux laisser un peu d’argent sur l’ancien compte bancaire pour payer ce qui reste ou ce qui est en cours, notamment les cartes ou les chèques non débités. Lorsqu’il n’y a plus aucune opération en attente, il est possible de clôturer définitivement le compte.

 

Par Emmanuel Genty

 
Mots clés associés
changement de banque, changer de banque
Partagez cet article avec vos amis

Facebook     Twitter     Google+
 
Commenter cet article
Visiteur

Votre e-mail ne sera pas visible

 
Déjà membre ?

Identifiez-vous pour poster des commentaires.

Si vous n'êtes pas encore membre, vous pouvez vous inscrire.

 
 
 Chargement des commentaires...
 
 

ARTICLES LES + VUS

humanis
L'assurance
Vivez votre retraite à l'étranger en toute tranquillité !
crédit
Le crédit
Tout sur le crédit revolving
santé
L'assurance
Comment choisir sa complémentaire santé ?
PEE
Les placements
Le PEE quels sont ses avantages ?

NOUS SUIVRE